C'est quoi exactement l'airsoft ?

Par définition, l’Airsoft est une activité de loisir qui oppose 2 équipes et dans laquelle les participants emploient des répliques d’armes réelles. Il s’agit également d’une discipline sportive qui est régie par des règles spécifiques et qui obéit à un mode de fonctionnement précis. Découvrez ici l’essentiel à savoir à propos de ce jeu et ses principes.

L’Airsoft : Origines et définitions

Pour cerner la notion d’Airsoft, il faudra se référer à ses origines et définir le terme suivant le contexte dans lequel il est employé.

Définition de l’Airsoft

L’Airsoft est en premier lieu une activité ludique qui met en œuvre ou en scène des répliques d’armes à feu. S’il est exercé comme loisir, il se présentera sous des aspects différents. En effet, selon les participants, ce divertissement sera basé sur un jeu de simulation de combat ou consistera en un simple tir sur cible.

Cependant, lorsqu’il est utilisé dans le contexte sportif, le terme Airsoft renvoie à une définition plus précise. Il s’agira effectivement d’une activité individuelle ou collective qui, au moyen d’une participation organisée, servira à améliorer la condition physique et psychique des pratiquants. En France, cette discipline sportive est strictement encadrée par la Fédération Française d’Airsoft (FFA).

Il faut préciser qu’il existe manifestement une différence entre les armes réelles et celles qui s’emploient dans le cadre de l’Airsoft. En effet, ces dernières, contrairement aux fusils réels, sont répertoriées dans la 8ème catégorie d’armes : celle des armes historiques et de collection.

Quelles sont les origines de l’Airsoft ?

L’on ne peut évoquer l’Airsoft sans faire référence à la nouvelle constitution Japonaise votée suite à la Seconde Guerre Mondiale. En effet, celle-ci interdisait au Japon la détention à domicile d’une arme à feu, même dans le cadre d’une collection.

Les collectionneurs entreprirent alors des démarches en vue d’acquérir des reproductions d’armes élaborées à base de plastique. Ainsi, dans les années 1980, les répliques d’armes à feu à ressort (spring) faisaient leur apparition. Celles-ci fonctionnaient à l’aide de billes qui sont conçues en plastique. Sont ensuite apparues, les répliques à gaz (GGB, CO2, NBB etc.), et les répliques électriques. Ces dernières ont été réadaptées afin de servir d’arme lors des séances d’Airsoft.

Comment se pratique l’Airsoft ?

Avant le début d’une partie d’Airsoft, l’organisateur est tenu d’énoncer un briefing de sécurité. Celui-ci doit indiquer les règles du jeu et renseigner les participants sur les conditions du terrain. Un briefing scénarios est ensuite communiqué aux joueurs. Ce dernier comprendra entre autres :

  • les objectifs de la partie,
  • les modes de tir,
  • et les moyens de communication entre les équipes.

Ainsi, les règles d’une partie d’Airsoft varieront selon les scénarios prévus pas les organisateurs. Néanmoins, le jeu consistera à éliminer les combattants de l’équipe adverse. Les joueurs touchés par la bille émanant des répliques doivent donc quitter le jeu.

Généralement, une partie d’Airsoft se déroule sur un terrain délimité en 3 zones spécifiques. La première zone qualifiée de neutre, n’est le théâtre d’aucune manifestation. Dans cette zone, les joueurs doivent impérativement configurer leurs répliques sur un mode sécurisé et avoir les chargeurs totalement désengagés. Aussi, aucun projectile ne doit traverser, provenir ou être dirigé vers cette partie du terrain.

Il s’agit en clair d’une zone dédiée au ravitaillement ou au repos lors de l’activité. La seconde zone est destinée aux configurations ou aux réglages des répliques. Il s’agit de la zone test, qui est censée n’accueillir que les répliques qui seront employées sur l’aire de jeu.

Enfin, la zone de jeu proprement dite, est celle où se déroulent les scénarios qui sont préalablement définis par les organisateurs. Dans cette partie du terrain, les participants devront conserver constamment leurs masques de protection et leurs équipements de sécurité. Cela est également valable pour les joueurs qui sont touchés et qui doivent quitter le jeu.

Que faut-il retenir ?

En plus d’être un loisir, l’Airsoft est une activité sportive qui permet d’améliorer la condition physique et de renforcer l’esprit d’équipe. Qu’elle soit pratiquée à des fins ludiques ou comme une discipline sportive, cette activité doit obéir à des précautions spécifiques. En effet, bien qu’il s’agisse de répliques d’armes, les projectiles employés dans ce jeu peuvent causer des dommages aux participants. Il faudra donc se conformer strictement aux normes de sécurité énoncées par l’organisateur lors des séances.